Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès Vers page d'accueil Université de Toulouse - Jean Jaurès
Accès ENT

 

 


Mélanie

Année de promotion : 2008 – M2 Commerce International

Postes occupés : acheteuse internationale

 
Après la soutenance de mon rapport de stage en octobre 2008, j’ai trouvé très rapidement un emploi en CDI dans l’entreprise MERICQ que j’ai intégrée début janvier 2009.

MERICQ est une entreprise basée à Agen. C’est un des leaders français du commerce de produits de la mer frais. Ses clients sont principalement les grandes surfaces et la restauration commerciale (restaurants) et hors domicile (maisons de retraite, hôpitaux, portage de repas à domicile, etc….)

Mon poste était « acheteuse internationale ». Je fournissais les vendeurs de l’entreprise quotidiennement en poisson frais et crustacés, venus de partout en Europe. Les pays d’achats étaient : Ecosse, Angleterre, Irlande, Norvège, Suède, Hollande, Iles Féroées, Sénégal, Yémen ….

De plus, mes dirigeants ont souhaité mettre à profit ma 2nde langue, l’espagnol, en développant les ventes de poissons achetés en criée en France vers l’export. J’ai donc développé les ventes en Espagne et aussi en Hollande.

Pour des raisons familiales, j’ai abandonné mon emploi chez MERICQ et j’ai commencé chez SIMEXPA-PRIMADOUR, un grossiste en fruits et légumes frais, en tant qu’acheteuse internationale, début juillet 2009.

Mes tâches étaient l’achat quotidien en France et à l’étranger (Espagne, principalement, mais aussi Maroc, Italie, Hollande, Belgique), de fruits et légumes frais. Les clients de mon entreprise sont similaires à ceux de chez MERICQ.

Concernant la formation, je la trouve, a posteriori, très complète. Le master CI couvre finalement beaucoup de disciplines, et peut donc mener à un panel d’emplois assez larges.

Les compétences qui m’ont fait accéder à mes deux postes précédents sont définitivement ma maitrise des langues, qui a été décisive dans mes embauches. Mon expérience me permet de dire qu’il est difficile pour un employeur aujourd’hui de trouver un salarié qui ait la double casquette commerce et langues, c’est donc en ce sens que le master est très intéressant.

 


rédigé par Genevieve Garrouste

mise à jour le 10 février 2014


Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées